LE CRIME VACCINAL - MICHEL DOGNA

Le crime vaccinal. Aux éditions IRELIA


5.00€ HT

-70%

5.28€ TTC
17.80€ TTC


 

Version ebook disponible ici : irelia-editions.com

 

 

LE CRIME VACCINAL

N’étant pas médecin, mais journaliste et écrivain spécialisé dans la santé, je peux me permettre de crier tout haut ce que beaucoup d’autres n’osent même pas penser tout bas. En l’occurrence, tout le monde admet maintenant qu’il y a un risque à courir à se faire vacciner et surtout les enfants. Mais comme c’est obligatoire, chacun concède à se mettre en règle en priant le ciel que « le pépin » ne tombera pas sur sa maison.

LE TITRE « CRIME VACCINAL » EST–IL EXAGERÉ ?

Evidemment, dans l’ambiance générale sous le contrôle de la « police de la pensée », l’on pourrait avoir l’impression de donner dans un blasphème équivalent à cracher sur la bible. Pourtant, combien savent que plus de 40 ouvrages en français et de 200 en anglais dénoncent, certains depuis près d’un siècle, les multiples catastrophes vaccinales dans le monde – ceci à l’appui de statistiques très en dessous de la réalité puisque l’on compte que seulement 10% des victimes ont fait un rapport avec les vaccins reçus.

- Or, savez-vous que 1/50 : c’est le taux d’autisme actuellement chez les enfants aux USA ; il était de 1 sur 25 000 dans les années 70, de 1 sur 2500 dans les années 80 et de 1 sur 250 dans les années 90 ? Les médecins et chercheurs dans le monde qui ont dénoncé le lien mis en évidence avec le vaccin ROR ont été mis au placard ou interdits d’exercer.

- Savez-vous que 49 : c’est le nombre de doses de 14 vaccins que les jeunes américains ont reçu une fois atteint l’âge de 6 ans ? – Près de 50 agressions organiques handicapantes en 6 ans – joli départ dans la vie !

- Savez-vous que 21% : c’est le pourcentage des enfants américains (les plus vaccinés du monde) qui souffrent de handicaps mentaux et neurologiques à des degrés divers et que plus de 50% d’entre eux souffrent de maladies chroniques à vie ?

- Savez-vous que 34.240 : c’est le nombre d’effets secondaires (seulement ceux rapportés) aux USA avec les vaccins HPV (Gardasil jusque fin mars 2014 dont 162 décès, 11.428 visites aux urgences, 4.732 effets graves et 1.093 jeunes filles handicapées physiques à vie. Nota : Je parle toujours des USA par la force des choses puisqu’en France on n’arrive à rien savoir.

Alors que diriez-vous si pour entrer dans une réunion de 200 personnes, on vous imposait un bonbon obligatoire sachant que 4 d’entre eux sont toxiques ? A moins que d’être un kamikaze, vous seriez scandalisés et vous n’accepteriez pas. Et bien c’est ce même contrat pourri que l’on nous impose pour nos chers petits, sous le couvert d’un énorme mensonge de prétendue protection. Selon le rapport ci-dessus, parmi 200 vaccinés, 4 enfants deviendront autistes dans la foulée, et 42 seront atteints à vie de troubles neurologiques ou de maladies chroniques. Mais la cerise sur le gâteau, c’est l’incroyable loi que les grands labos fabricants de vaccins - aux pouvoirs politiques exorbitants par les mannes d’argent qu’ils génèrent - et lassés de devoir indemniser des milliers de victimes, ont réussi à faire voter une loi leur garantissant une immunité internationale face aux accidents vaccinaux éventuels (aussi graves soient-ils, c’est-à-dire même mortels !). Or qui accepterait d’acheter une voiture ou un quelconque appareil sans garantie ? Personne ! Dans le cas des vaccins, ni le médecin vaccinateur, ni l’établissement exploitant, ni l’académie, ni la préfecture, ni le ministère de la santé, ni le labo fabricant ne sont responsables devant la loi. Nous sommes donc tenus d’accepter de force l’inadmissible, particulièrement lorsqu’il s’agit de vaccins obligatoires !

Connaissez-vous l’histoire réelle de la grippe espagnole de 1918  ? 
 

Elle a été dévoilée par le Dr L. DAY, MD., ex-chirurgien en chef du grand hôpital de San Francisco et professeur en faculté de médecine. Voilà ce qu’il raconte :

« Comme la première guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs nouvelles productions à l’armée. Cherchant essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis n’aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. 

Ils ont alors imaginé une stratégie. Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché…

La grippe espagnole n’a donc d’espagnole que le nom ; mortelle en 3 jours, elle a fait entre 25 et 35 millions de morts dans le monde. Les premiers cas de l’épidémie ont été détectés en février 1918 dans des camps militaires aux U.S.A en Caroline du Sud, et non pas en Chine - et encore moins en Espagne ! »

Aucune guerre n’a fait autant de morts en si peu de temps

 

LES VACCINS SONT TOUS EXPÉRIMENTAUX

Il faut savoir qu’aucun médicament, et même aucun cosmétique ne seraient légalement autorisés à la vente avec un cahier des charges aussi laxiste. Voici les quatre raisons majeures qui permettent d’affirmer cela :

1 -  JAMAIS on ne compare l’effet des vaccins avec celui d’un vrai placebo (substance neutre), opération basique pour toute expérimentation médicamenteuse.

2 - Il n’y a jamais aucune étude sur les effets secondaires des vaccins à long terme.

3 -  Contrairement aux autres médicaments, les vaccins sont dispensés de la moindre analyse pharmacocinétique.

4 -  Plus grave encore, les vaccins sont dispensés (là encore, contrairement aux autres médicaments) de tests destinés à évaluer leurs potentiels cancérogène, mutagène et tératogène.

Il est clair que pour les grands labos, il est infiniment plus rentable, à l’échelon mondial, de vendre des vaccins qui concernent à titre préventif la grande majorité de bien portants que des médicaments ne concernant qu’une minorité de malades. Si nous prenons l’exemple banal des épidémies de grippes hivernales, nos grands-mères géraient parfaitement l’affaire avec de simples tisanes, ce que les médecines naturelles savent faire maintenant encore mieux en quelques jours. Tous les scientifiques sérieux dénoncent la nullité et la dangerosité des vaccins antigrippe ce qui m’a amené à faire un article titrant : « un vaccin anti retraités ».

 

PASTEUR, REFERENCE DU DOGME VACCINAL

Non, « le bon docteur Louis Pasteur » que nous avons tous trouvé dans nos livres scolaires comme étant le sauveur de millions de petits enfants, n’est pas celui que l’on nous a présenté. Pour des raisons politiques, culturelles ou affairistes, l’histoire a souvent abusé de la crédulité 

confiante et perméable des enfants ; lorsque plus tard ils deviennent parents, ils transmettent en toute bonne conscience leur formatage dans la tête de leurs progénitures. C’est ainsi que de multiples grands mensonges ont pu de générations en générations traverser des siècles, les quelques trublions sceptiques étant toujours jetés aux ordures ou punis. De fait, il est clair que relativement peu d’individus arrivent à s’extirper de l’éducation et coutumes de leur enfance. Heureusement, il y a de nos jours (grâce surtout à Internet) de plus en plus de dérangeurs de la pensée collective qui mènent des enquêtes indiscrètes les autorisant à jeter des pavés dans la mare des grands mensonges… Vous pourrez  déguster en détails non seulement la remise à l’heure du personnage Pasteur, l’ampleur de l’imposture des vaccins, y compris la discrète introduction dans les nouveaux vaccins de nanométaux à actions handicapantes pour le cerveau et la santé globale des enfants. 

Ce dernier point vient d’être mis en évidence et validé par une étude visant à rechercher des nano-particules dans les vaccins, qui a été réalisée par les docteurs Antonietta M Gatti et Stefano Montanari pour le Conseil National de Recherche d’Italie. Les résultats de leurs nano-diagnostics ont été publiés en détail dans « l’International Journal of Vaccines » le 2

Janvier 2017.

Michel Dogna

Pour obtenir et conserver un beau sourire...
découvrez la solution recommandée par Michel DOGNA : 

Merci de vous connecter pour laisser un commentaire sur nos produits


Se connecter

Ces articles peuvent vous plaire

Broxo Jet - Orajets multijets (Hydropulseur fabriqué en France)
Offre spéciale : Hydropulseur Broxo OraJets + Brosse à dents OraBrush
Dentifrice Naturel Weleda au Ratanhia (Made in Germany)
Gel dentifrice Weleda végétal (Made in Germany)
Dentifrice Naturel Weleda au Calendula (Made in Germany)
Dentifrice Naturel Weleda Saline (Made in Germany)
Gel dentifrice Weleda pour Enfant (Made in Germany)
Dentifrice Naturel LEHNING - Aux sels minéraux de Schüssler (Made in France)